Sur les murs de Paris, Médecins du Monde dénonce l’impasse de l’accès aux soins

Mardi 16 octobre au soir, Médecins du Monde a projeté des messages sur les murs des bâtiments parisiens pour dénoncer les inégalités dans l’accès aux soins.

Depuis plus de trente ans, en plus d’aider les plus démunis, l’association Médecins du Monde lutte en faveur de l’égalité dans l’accès aux soins et aux droits. À l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, ils ont dévoilé leur rapport annuel sur le sujet. Pour alerter sur la situation et dénoncer l’impasse, l’association a martelé la réalité de l'accès aux soins en France et ses inégalités sur les murs de bâtiments parisiens symboliques comme le ministère de la Santé et de la Solidarité ou le musée d'Orsay : "La misère n’est pas une maladie… mais elle nuit gravement à la santé."
 
Déserts médicaux, barrières administratives, méconnaissance des droits… La moitié des Français seraient dans une situation de précarité face à la santé, au pied du mur. Le labyrinthe projeté au mur représente le lot d’embûches et d’obstacles auxquels ils font face lorsqu’ils cherchent à se soigner.