Brésil : cet ancien acteur porno pourrait devenir le nouveau ministre de la Culture

C'est chaud.

(© Leandro Moraes/LatinContent/Getty Images)

Anal Total 10, Sexe, sueur et samba ou encore "Invasion par derrière" sont autant de films dans lesquels vous avez pu apercevoir Alexandre Frota, si vous cultivez une passion pour les pornos brésiliens. Aujourd'hui, l'ancien acteur de films X de 55 ans est pressenti pour devenir ministre de la Culture dans le Brésil de Jair Bolsonaro.

Pour celles et ceux qui n'auraient pas eu accès aux fils d'actu depuis 10 jours, Jair Bolsonaro est le nouveau président ouvertement raciste, homophobe et misogyne du Brésil. Il a été élu sans grande surprise dimanche 28 octobre. On y était :

Si la composition de son gouvernement ne sera connue qu'en janvier 2019, au Brésil, comme chez nous avant le dernier remaniement, les spéculations vont bon train. Il y a donc cette rumeur selon laquelle Alexandre Frota aurait les faveurs du président, qui le verrait bien devenir le nouveau Monsieur Culture du Brésil. Curieux, vous en conviendrez, pour un ancien acteur porno.

Qui est donc cet Alexandre Frota ? Et comment la rumeur de sa nomination au ministère de la Culture a-t-elle enflé ?

Tout a commencé par cette vidéo, dans laquelle Jair Bolsonaro congratule Alexandre Frota qui vient d'être élu député de Sao Paulo sous les couleurs de sa formation, le Parti social-libéral (PSL).

Entre deux chaleureuses félicitations, il lui propose carrément de prendre le ministère de la Culture – un choix étonnant quand on connaît l'homophobie de Jair Bolsonaro qui a déclaré : "Je serais incapable d’aimer un fils homosexuel."

Une histoire de rédemption

Durant sa carrière dans l'industrie du X, Alexandre Frota assumait pleinement sa bisexualité, s'affichant dans des pornos gays comme hétéros. Mais ça c'était avant. Avant que sa passion pour la cocaïne ne le conduise à l'hôpital, avant surtout qu'il ne rencontre Dieu et abjure son passé sulfureux : "Ma carrière dans le porno a été la plus grosse erreur de ma vie", déclarait-il en 2008.

On passera sur les années de téléréalité au cours desquelles la victoire de la version portugaise de La Ferme célébrités lui échappe de peu. De son passé d'acteur de films X, il ne lui reste aujourd'hui qu'un corps musclé. Le cheveu grisonnant et le regard ténébreux caché derrière de petites lunettes carrés, il se refait aujourd'hui une image bien lisse en prêchant contre le porno et en s'affichant aux côtés de sa femme et de son fils.

Si au Brésil on s'interroge sincèrement sur cette rumeur, en réalité rien n'est moins sûr. Le ministère en question pourrait bien tout bonnement disparaître, la culture ne faisant pas partie des priorités de Jair Bolsonaro.

Quoi qu'il en soit, ça laisse rêveur. Après Donald Trump président des États-Unis et Alexandre Frota député de Sao Paulo (voire ministre de la Culture), il va être de plus en plus difficile de dissuader nos jeunes de faire de la téléréalité.