Selon Macron, le maréchal Pétain a été un "grand soldat" : Twitter s’enflamme

Le roi de la petite phrase a encore frappé.

© François Mori / POOL / AFP

Alors qu’il est en pleine tournée commémorative du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale, le président de la République a laissé entendre qu'un hommage serait rendu au Maréchal Pétain, avec d'autres chefs de guerre de 14-18, samedi 10 novembre aux Invalides à Paris.

Dans une périlleuse démonstration de son légendaire "en même temps", c’est lors d’une conférence de presse à Charleville-Mézières dans Les Ardennes ce mercredi 7 novembre, qu’il a prononcé la malheureuse phrase : "On peut avoir été un grand soldat à la Première Guerre mondiale, et avoir conduit à des choix funestes durant la Deuxième", comme le rapporte Le Figaro.

Et Twitter a horreur du "en même temps". Quelques heures plus tard, le patronyme du maréchal le plus célèbre de France était donc en tête des sujets les plus discutés sur Twitter. Des milliers de tweets ont été échangés afin de déterminer si on a le droit ou non de dire ça.

"Mon rôle n’est pas de comprendre que ça choque"

L’opposition à droite comme à gauche a également sauté sur l’occasion pour attaquer le chef de l’État.

En définitive, cette sortie sur le maréchal Pétain c’est aussi et surtout un coup de provoc' dont Emmanuel Macron a le secret. Loin d’être un dérapage, c’est une nouvelle manière de se placer au-dessus de la mêlée et de se présenter comme le garant de l’Histoire avec un grand H. Il a donc ajouté, pour bien enfoncer le clou :

"Mon rôle n’est pas de comprendre que ça choque ou de commenter […], mon rôle est d’essayer d’expliquer et de porter des convictions."

D'autant que ce samedi 10 novembre aucun hommage ne sera rendu à Pétain, a rectifié l'Élysée dans un tweet.

D’ici là, le hashtag Pétain devrait rester un bon moment en TT.