Starbucks ferme ses magasins américains aujourd'hui pour que ses employés aient une formation antiracisme

Après la vive polémique suscitée par l’arrestation de deux hommes noirs dans un café Starbucks le mois dernier, la chaîne avait annoncé la tenue prochaine d’une journée pour lutter contre le racisme.

Le 12 avril dernier, deux hommes afro-américains qui attendaient un ami dans un Starbucks de Philadelphie ont été arrêtés alors qu’ils étaient attablés sans avoir rien commandé. L’arrestation, filmée et publiée sur les réseaux sociaux, avait provoqué une vague d’indignation dans le monde entier, poussant le patron de la chaîne, Kevin Johnson, à publier une vidéo dans laquelle il présentait ses excuses aux deux jeunes hommes. La gérante qui avait appelé la police pour signaler un comportement "suspect" avait ensuite été licenciée.

Le 17 avril, par le biais d’un communiqué officiel, la société avait annoncé qu’elle fermerait ses 8 000 magasins américains l’après-midi du mardi 29 mai pour que ses employés puissent suivre une formation sur le racisme. Kevin Johnson avait expliqué avoir essayé de comprendre comment cet événement "avait pu arriver" et s’était excusé personnellement auprès des deux victimes :

"Les valeurs fondatrices de l’entreprise sont basées sur l’humanité et l’inclusion. Nous apprendrons de nos erreurs et réaffirmerons notre engagement à créer un environnement sûr et accueillant pour chacun de nos clients."

Photo de une : © Master Sgt. Edward Holzapfel via Incirlik Air Base

Article publié le 18 avril 2018 et mis à jour le 29 mai 2018