Annoncé mort, le journaliste russe Arkadi Babtchenko apparaît vivant à la télévision ukrainienne

Les autorités ukrainiennes ont mis en scène le faux meurtre d’un journaliste pour arrêter ceux qui voulaient sa mort.

Mardi 29 mai, les autorités ukrainiennes ont annoncé la mort d’Arkadi Babtchenko, un journaliste russe critique du Kremlin. Mais mercredi, c’est un véritable coup de théâtre qui s’est joué devant la presse.

Arkadi Babtchenko est apparu en chair et en os devant des journalistes ébahis. Kiev a expliqué avoir mis en scène son meurtre pour déjouer un assassinat commandité par la Russie.

"Grâce à cette opération, nous avons réussi à déjouer une provocation cynique et à documenter les préparatifs de ce crime par les services spéciaux russes", a déclaré le chef des services ukrainiens de sécurité (SBU), Vassyl Grytsak, présent aux côtés du journaliste, précisant que cette "provocation" consistait à assassiner Arkadi Babtchenko.

Par ailleurs, les services de sécurité ukrainiens ont annoncé mercredi avoir arrêté un homme soupçonné d’être "l’organisateur" de la tentative d’assassinat du journaliste, que Kiev a indiqué avoir déjouée en mettant en scène un faux meurtre.

"Nous avons interpellé l’organisateur de ce crime il y a trois heures à Kiev", a déclaré Vassyl Grytsak, selon lequel cet homme avait reçu 40 000 dollars de la part des "services spéciaux russes" pour préparer l’assassinat du journaliste.

Konbini news avec AFP