Le défenseur de la réduction de vitesse à 80 km/h, Édouard Philippe, a oublié sa ceinture

Édouard Philippe a été aperçu sans ceinture dans la voiture qui l’emmenait sur le Tour de France. Le comble pour le Premier ministre qui défend bec et ongles la réduction de la vitesse à 80 km/h pour "sauver des vies".

Vendredi 20 mai, Édouard Philippe était présent sur le Tour de France, loin du scandale Alexandre Benalla. Alors que l’Élysée est en pleine tourmente, le chef du gouvernement a préféré se balader tranquillement sur le Tour de France. Mais c’était sans compter sur les yeux perçants d’Autoplus qui révèle une image étonnante : l’homme fort de l’abaissement de la limitation de vitesse sur les routes secondaires sans séparateur central est pris en flagrant délit, sans ceinture !

Capture d’écran France 2

La ceinture de sécurité est obligatoire depuis 45 ans et obligatoire à l’arrière d’un véhicule depuis 1990. Si Édouard Philippe s’était fait prendre, il aurait écopé d’une amende forfaitaire de 135 euros.