Le fugitif Redoine Faïd aurait été aperçu à Sarcelles

Un véhicule abandonné, avec à son bord des fausses plaques d’immatriculation et des détonateurs, a aussi été retrouvé dans un parking de la ville du Val-d’Oise.

(© TetouanSirius via Wikipedia)

Le 1er juillet, la France entière avait les yeux rivés sur les images de l’évasion spectaculaire de Redoine Faïd, filmées par l’un de ses codétenus depuis la fenêtre de sa cellule. Le braqueur multirécidiviste était parvenu, en moins de dix minutes et à l’aide de complices, à quitter la prison de Réau, en Seine-et-Marne, à bord d’un hélicoptère.

Le ministère de l’Intérieur avait fait savoir que 3 000 hommes avaient été mobilisés pour retrouver sa trace. Depuis, c’était silence radio. Mais mardi 24 juillet, après un refus de s’arrêter à un contrôle de gendarmerie vers 16 heures 30, les occupants d’un véhicule ont attiré l’attention de la police. En fuite vers la ville de Sarcelles, ils ont été poursuivis par les forces de l’ordre.

La voiture, une Renault Laguna, a été retrouvée plus tard dans la soirée, abandonnée sur le parking sous-terrain d’un supermarché Auchan, dotée d’une fausse plaque d’immatriculation. Une information qui a été confirmée ce 25 juillet par des sources policières consultées par l’Agence France-Presse.

Deux hommes se seraient enfuis et, après avoir visionné les images de caméras de vidéosurveillance du parking, les enquêteurs auraient reconnu l’un des deux comme étant le fugitif.

D’après Le Parisien, plusieurs autres plaques d’immatriculation ainsi que des détonateurs ont été retrouvés dans la voiture. Des analyses sont en cours afin de confirmer s’il s’agit bien de l’homme le plus recherché de France – qui n’a, pour sa part, pas demandé qu’on "vienne le chercher".