Enfin ! Nicolas Hulot annonce un décret pour interdire les pailles en plastique

"C’est la plaie et c’est une des causes majeures de l’érosion de la biodiversité dans les océans", a fait savoir le ministre de la Transition écologique et solidaire.

"On va tout simplement en interdire le commerce" : jeudi 5 juillet, le ministre de la Transition écologique et solidaire était invité d’Europe 1 pour promouvoir et détailler son plan Biodiversité, présenté la veille.

À cette occasion, Nicolas Hulot a annoncé qu’il mettait un point d’honneur à éradiquer le plastique à unique d’ici 2025. Le plastique, qui constitue un véritable désastre pour l’environnement, est responsable de la mort d’1,5 million d’animaux marins chaque année.

Pour ce faire, le ministre promet de "travaill[er] avec les industriels" afin, en premier lieu, d’interdire les pailles en plastique. En revanche, ce dernier n’a pas donné d’échéance précise, seulement la promesse de la promulgation d’un décret "bientôt". En avril dernier, la cheffe du gouvernement britannique, Theresa May, avait fait une déclaration similaire en déclarant vouloir adopter une loi à ce sujet avant la fin de l’année 2018.

Dans un second temps, Nicolas Hulot a annoncé vouloir agir sur "les objets qui représentent 80% de la pollution dans nos océans". Puis ce dernier a ajouté : "et à terme, en 2025, notre objectif […] est qu’on n’ait plus que 100% de plastique recyclable et qu’il y ait zéro plastique qui aille aux océans." Et d’ajouter :

"C’est la plaie et c’est une des causes majeures de l’érosion de la biodiversité dans les océans."

Le biologiste et ancien président du Muséum national d’histoire naturelle Gilles Bœuf expliquait il y a peu à Konbini news l’urgence qu’il y a à stopper la pollution et à agir pour protéger les océans :