8 sorties surréalistes de Charles Consigny, le nouveau chroniqueur d'On n'est pas couché

"Moi je défends Donald Trump, je trouve qu’il est réjouissant."

Le nouveau chroniqueur de Laurent Ruquier, qui vient remplacer Yann Moix dans On n’est pas couché, s’appelle Charles Consigny. Il a 28 ans, est juriste de formation et auteur de trois livres, dont deux romans. Il officiait jusqu’à présent dans Les Grandes Gueules sur RMC.

Un homme au "caractère bien trempé, élégant et agréable", selon son ex-mentor Christine Boutin, dont l'ouverture d'esprit n’est plus à démontrer. Un caractère que Charles Consigny s’est évertué à appliquer chez son ancien employeur. Petit florilège. 

Quand il "n'observe pas" de discriminations entre les hommes et les femmes

De toute façon, on ne peut plus rien dire…

Quand il livre ses analyses sur la politique américaine

C’est brillant.

Quand il invoque Zola pour questionner le statut des cheminots

Les cheminots qui se la coulent douce, on vous voit.

Quand il s’érige contre la "dictature des juges"

Une dictature, c’est quand les gens sont communistes, déjà, et qu’ils ont froid avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture Éclair !

Quand il est BFF avec Pierre Gattaz 

Tague un pote chômeur aux Bahamas.

Quand il l'est un peu moins avec la journaliste d’investigation Élise Lucet

Rép à ça, Élise.

Quand il voit clair dans le jeu d’Anne Hidalgo

On ne la lui fait pas, à lui. 

Et, enfin, quand il donne quelques "conseils mode"

Les vrais combats.