Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, démissionne

Lundi 9 juillet, le très médiatique Boris Johnson a rendu son tablier.

(© Annika Haas via Wikipédia CC)

Après la démission dimanche 8 juillet de David Davis, le ministre chargé du Brexit, c’est au tour du ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, de quitter le navire. Ces événements interviennent à moins d’un an de la sortie effective du pays de l’Union européenne.

Les services du cabinet de la cheffe du gouvernement, Theresa May, ont fait savoir que cette dernière a accepté sa démission. David Davis et le chef de la diplomatie britannique étaient en désaccord avec la Première ministre concernant l’après Brexit. Le nom de la personne qui va lui succéder sera connu "bientôt", selon l’AFP.

Dans l’hémicycle de l’Assemblée, Theresa May a pris la parole pour "rendre hommage au travail" de MM. Davis et Johnson pendant les deux dernières années, provoquant les rires des parlementaires présents. Puis elle a évoqué "des différents et des désaccords sur la manière de mener le Brexit".

"Je pense qu’on m’a donné de la cocaïne, mais j’ai éternué"

L’ancien maire de Londres est connu pour ses frasques et ses sorties médiatiques, peu communes pour une personnalité politique. En voici quelques-unes :

  • "Je pense qu’on m’a déjà donné de la cocaïne, mais j’ai éternué et ce n’est pas remonté dans mon nez, en fait, c’était peut-être du sucre glace."