Mois des fiertés : après les marches arc-en-ciel de Nantes, les passages piétons du Marais vandalisés

Plusieurs passages piétons dans le Marais à Paris avaient été peints aux couleurs de l’arc-en-ciel pour le mois des fiertés, qui s'achèvera avec La Marche des fiertés ce samedi 30 juin.

"LGBT hors de France", étalé en lettres blanches sur le sol de la rue des Archives dans le quartier du Marais à Paris. Ce slogan haineux a été déposé dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 juin.

Pour le mois des fiertés, plusieurs passages piétons de ce quartier "gay friendly" de la capitale ont été peints aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole des communautés lesbiennes, gays, bi, trans et intersexes depuis la fin des années 1970.

Un message de soutien qui n’était manifestement au goût de tout le monde. L’arc-en-ciel recouvert de peinture blanche et surmonté de ce tag a été pris en photo et dénoncé par de nombreux internautes. La maire de Paris Anne Hidalgo a réagi mardi matin sur Twitter et a annoncé son intention de porter plainte.

Il y a une dizaine de jours, ce sont les marches de la rue Beaurepaire à Nantes qui avaient été vandalisées. Elles aussi avaient été peintes au couleur de l’arc-en-ciel en soutien à la communauté LGBTQ+.

La maire PS de la cité des Ducs, Johanna Rolland, s’en était également indignée sur Twitter.

N’en déplaise aux vandales, La Marche des fiertés (plus connue sous le nom de Gay Pride) se tiendra ce samedi 30 juin à Paris.