Pour Nicolás Maduro, Emmanuel Macron est "d’ultra-droite" et "représente les intérêts des banquiers"

Pour le chef d’État vénézuélien, Emmanuel Macron est "en train de détruire la France".

Dans une interview diffusée par France 24 mercredi 16 mai, le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a donné son point de vue sur la politique du gouvernement français. Selon lui, le chef d’État Emmanuel Macron représente "les intérêts des patrons et des plus riches de France".

Le journaliste évoquait les déclarations de la communauté internationale, qui pourrait ne pas reconnaître le résultat de l’élection présidentielle qui se déroulera le 20 mai prochain au Venezuela, lorsque Nicolás Maduro lui a coupé la parole pour expliquer que selon lui la "communauté internationale" n’était pas représentative du monde :

"Ça, c’est votre communauté internationale. À l’ONU, il y a 194 pays. Cette communauté internationale, ce n’est pas celle de Washington en alliance avec certains gouvernements de droite européens ou certains gouvernements latino-américains, ça n’est pas ça.

La communauté internationale, ce sont les gouvernements des peuples du monde. Ne ratifions pas ce que votre communauté internationale et les gouvernements de droite disent."

"Comment pouvez-vous dire qu’Emmanuel Macron n’est pas de droite ?"

Lorsque son interlocuteur commence à lui rétorquer que ses détracteurs ne sont pas que des gouvernements de droite, en déclarant : "en Europe, certains gouvernements de gauche, en France par exemple, le président Macron…", Nicolás Maduro est pris d’un rire. Puis ce dernier rétorque tout de go : "Macron, de gauche ? De droite ! Néolibéral !"

"Il est en train de détruire la France. Il est d’ultra-droite !", a-t-il déclaré avant d’ajouter :

"Voyez ce qu’il fait pour retirer les droits des travailleurs, pour privatiser les entreprises publiques, pour privatiser les transports. Comment pouvez-vous me dire qu'[Emmanuel] Macron n’est pas de droite ?"

C’est quelqu’un, reconnu, qui représente les intérêts des banquiers et des plus riches de France."

Ce n’est pas la première fois que Nicolás Maduro fustige la politique d’Emmanuel Macron. Déjà, début avril, il avait déclaré que le président français était un "pantin de la politique de Trump" mais surtout un "tueur à gage de l’oligarchie financière".