Quand Macron encourage Valls à poursuivre sa carrière politique en Espagne

Lors d’une rencontre entre les deux hommes, le président de la République aurait encouragé l’ex-Premier ministre à se présenter à la mairie de Barcelone.

(c) Nacerdine ZEBAR/Gamma-Rapho via Getty Images)

Entre Emmanuel Macron et Manuel Valls, les relations n’ont jamais été simples. Depuis l’époque où ils travaillaient ensemble sous le quinquennat de François Hollande jusqu’à aujourd’hui (l’ancien Premier ministre siégeant avec la majorité présidentielle), la complexe rivalité entre les deux hommes est palpable.

Selon Europe 1, le président de la République a reçu le député de l’Essonne fin juillet, pour un long entretien qualifié des deux côtés "d’amical". Au menu de cette rencontre : leur passif compliqué ainsi que l’avenir de l’ex-Premier ministre, qui laisse depuis plusieurs mois courir la rumeur d’une candidature à la mairie de Barcelone, en Espagne. Selon le chroniqueur Michaël Darmon, "Emmanuel Macron a encouragé le député LREM à poursuivre son projet de candidature pour la mairie de Barcelone."

À la conquête de Barcelone

On a tôt fait de penser que le président de la République y voit une formidable occasion de se débarrasser de cet élu à l’ambition gênante. Si le climat semble aujourd’hui apaisé entre les deux loups de la politique, Emmanuel Macron déclarait encore mi-mai : "Je ne lui fais pas confiance, car je le crois toujours capable d’une entourloupe", selon une information du Canard enchaîné.

Manuel Valls est originaire de la ville de Barcelone. À l’âge de 20 ans il a abandonné sa nationalité espagnole pour devenir français. L’Union européenne autorisant ses citoyens à se présenter à des élections locales, aucune loi ne s’oppose à sa candidature. Ces encouragements du chef de l’État suffiront-ils à a faire pencher la balance ? Manuel Valls devrait donner sa réponse dans les semaines qui viennent, pour une élection prévue en juin 2019.

Affaire à suivre.