Saint-Étienne : un détenu cachait une piscine gonflable dans sa cellule

"C’était pour me rafraîchir l’été, quand il faisait très chaud."

Ce n’était pas tout à fait comme ça, mais pas loin. (© Warner Bros.)

Nicolas, 28 ans, était incarcéré à la maison d’arrêt de Saint-Étienne-La Talaudière. Le 27 avril 2017, il se filme en direct sur Periscope. Le moyen idéal de se faire repérer.

Des gardiens, alertés de la mise en ligne de la vidéo, organisent une fouille. Ils trouvent alors une piscine gonflable taille enfant, ainsi que quatre grammes de cannabis, un téléphone et un adaptateur wifi. Le tout est immédiatement confisqué.

D’après 20 minutes, il était jugé dernièrement pour ces faits et a écopé d’une peine de prison ferme de trois mois. Selon Le Progrès, qui a assisté à l’audience au tribunal correctionnel de Saint-Étienne, le jeune homme a expliqué le plus simplement du monde :

"[C’était] pour se rafraîchir l’été, quand il faisait très chaud dans la cellule.

Quand on ne travaille pas en prison, on a seulement droit à trois douches par semaine."