Seuls 13 % de nos océans sont encore sauvages

Aujourd’hui, il ne reste plus que 13 % des océans considérés comme sauvages. La vie marine est en train de mourir et pourrait disparaître complètement d’ici 50 ans.

Pollution, surpêche, trafic maritime… Une étude montre que des traces d’activité humaine sont retrouvées dans la majeure partie des océans. Selon l’étude scientifique menée par Kendall Jones, de l’université du Queensland, il ne reste que 13 % de vie maritime sauvage dans nos océans.

Les chercheurs ont établi une cartographie des zones sous-marines considérées comme "vierges" et dont les écosystèmes n’ont pas été perturbés par l’homme.

Cette petite partie encore sauvage se trouve dans l’Antarctique, l’Arctique et près des îles du Pacifique. Là où l’homme n’est pas ou du moins presque pas.

"Les zones marines qui peuvent être considérées comme intactes sont de plus en plus rares à mesure que les flottes marchandes et de pêche étendent leur champ d’action à la quasi-totalité des océans du monde et que les ruissellements de sédiments ensevelissent de nombreuses zones côtières", déclare Kendall Jones.

Dans 50 ans, il n’y aura plus de régions sauvages