YouTube ferme la chaîne d’Alain Soral

Du côté d’Égalité et Réconciliation, on accuse les GAFA de "vouloir les faire taire".

(capture d’écran d’ERTV)

Mercredi 6 juin, la chaîne YouTube d’Alain Soral, ERTV, a été fermée par la plateforme de vidéos en ligne. Cette décision intervient cinq jours après la condamnation de l’idéologue à quatre mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende pour diffusion de dessins antisémites. Il revendiquait 100 000 abonnés à sa page.

En guise d’explications, YouTube a envoyé un mail à Égalité et Réconciliation pour expliquer que la clôture de ce compte était la conséquence du troisième avertissement pour "non-respect du règlement de la communauté". Mais pour le site, il s’agit d’une "volonté de faire taire Alain Soral".

En décembre dernier, c’était le réseau social Facebook qui avait fermé sa page. Sur le site d’Égalité et Réconciliation, on voit dans ces fermetures successives "l’offensive des grands acteurs d’Internet [qui] se poursuit et se renforce, [et] une stratégie de censure clairement décidée en haut lieu (LICRA, DILCRAH, CRIF…) et dont certains idiots utiles, en bout de chaîne, semblent bénéficier".

En guise de conclusion, le site qualifie la liberté sur Internet d'"hypocrisie", puisque les GAFA seraient au service des idéologies "sioniste et mondialiste". En conséquence, des plus rassurantes, ils appellent tous leurs sympathisants à "faire corps pour défendre la véritable insoumission française".