"C’est un constat alarmant" : le rappeur Rim’K s’engage contre le mal-logement

"Ça fait vingt ans qu’on parle de mal-logement et de quartiers HLM pourris."

Rim’K, du collectif 113, est cette année le parrain de la Fondation Abbé Pierre. Pour mettre en lumière et dénoncer le mal-logement, le rappeur s’est rendu à la rencontre de personnes mal-logées et sans domicile de la boutique solidarité de Gennevilliers. Un lieu qui accueille chaque jour près de 100 personnes en situation de grande précarité.

"Ça fait presque vingt ans qu’on parle d’expulsions, de mal-logement et des quartiers HLM pourris", explique Rim’K, dont le morceau "Les Princes de la ville", sorti en 1999, pointait déjà cette situation. "Vingt ans après, on en est toujours au même stade."

En France, 4 millions de personnes sont mal-logées et plus de 12 millions sont en situation de fragilité par rapport au logement, rappelle la Fondation Abbé Pierre.