Un chasseur meurt lors d’un accident de chasse dans la Meuse

C’est l’un de ses camarades de chasse qui lui aurait involontairement tiré dessus.

©GUILLAUME SOUVANT / AFP

Un nouvel accident de chasse fait la une des journaux lundi 22 octobre dans la Meuse. Un chasseur a été mortellement blessé par le tir d’un de ses camarades comme le rapporte L’Est Républicain. L’enquête devra déterminer si la victime a reçu un projectile direct ou un éclat comme le précise le quotidien régional.

L’accident a eu lieu dimanche matin un peu avant midi. Plusieurs chasseurs s’étaient donné rendez-vous pour une chasse en battue organisée par l’association locale, près du lieu-dit les Valis, à Mauvages.

La victime avait le rôle du traqueur, c’est-à-dire qu’il était en charge de trouver les animaux chassés par ses collègues. Il était donc dans les broussailles lorsqu’il a reçu le tir.

Selon L’Est Républicain le coupable s’est immédiatement désigné avant de se rendre à la gendarmerie. Il a été pris en charge psychologiquement.

Le sujet est particulièrement sensible depuis qu’une cycliste britannique a été tuée accidentellement pas un chasseur la semaine dernière. D’autant qu’un député La République en marche a jugé bon d’en rajouter une couche, en suggérant d’interdire le VTT pendant la période de chasse qui, après tout, "ne dure que quatre mois"

Selon l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), il y a eu 113 accidents de chasse durant la saison 2017-2018, dont 13 mortels.