Vidéo : “Comment le crime organisé est en train de faire disparaître les rhinocéros”

"Il y a des gens qui spéculent sur la fin d’une espèce."

"Un zoo est devenu aussi protégé qu’une banque" : Hugo Clément a rencontré Olivia Mokiejewski au zoo de Thoiry, où Vince, un jeune rhinocéros, a été tué en mars 2017 par des braconniers pour lui voler sa corne. Une première en Europe. La jeune femme a enquêté pour Arte sur ce trafic meurtrier afin de tenter de comprendre "à qui profite le crime".

Il reste 25 000 rhinocéros blancs dans le monde. Les braconniers en tuent un toutes les huit heures. Et pour cause : la corne de rhino se vend encore plus cher que l’ivoire et "vaut aussi cher que l’or ou l’héroïne", autour de 30 000 euros le kilo. "Vous voulez faire du business ? Vous offrez un peu de corne de rhino", résume tristement la réalisatrice de Rhino dollars.

"C’est une guerre", "une industrie du crime", "aussi bien organisée que le trafic de drogues", explique-t-elle avant de proposer d’offrir à aux braconniers "une autre source de revenus". Cette dernière suggère également d’impliquer les populations locales dans la lutte contre le braconnage.

Le documentaire Rhino dollars sera diffusé sur Arte mardi 16 octobre à 20h50. Il sera en exclusivité sur Konbini dimanche 14 octobre à 18h.