Amnesty International accuse la France d’avoir tué des centaines de civils à Raqqa

Crime de guerre français en Syrie ?

L’ONG Amnesty International a enquêté sur le terrain à Raqqa, en Syrie, après la libération de cette ville qui a été pendant plusieurs années la capitale de l’organisation État islamique.

Dans son dernier rapport, l’ONG affirme, témoignages à l’appui, que la France et d’autres pays de la coalition ont tué des centaines de civils, au cours de bombardements destinés à faire fuir les djihadistes.

Hugo Clément nous explique la position d’Amnesty.