"Arrêtez de regarder les gros comme s’ils étaient des bêtes sauvages"

"On m’a proposé de m’acheter des vers solitaires sur Internet, on m’a proposé de m’enfermer dans un hôpital psychiatrique, on m’a proposé de faire du jeûne et de la randonnée : j’ai tout entendu."

"On réclame juste d’avoir une vie normale quand on est dans l’espace public" : Daria Marx, du collectif Gras Politique, est venue nous parler de son combat contre la grossophobie, alors que 14,5 % de la population française est atteinte de surpoids ou d’obésité. La jeune femme évoque la nécessité de donner plus de moyens à la recherche sur l’obésité et de mieux soigner les obèses.

Le collectif publie le 30 mai Gros n’est pas un gros mot, Chronique d’une discrimination ordinaire, aux éditions Flammarion : "On vous dira tout sur ce que vous nous faites subir", prévient Daria.