"La reconnaissance faciale va plus facilement reconnaître des hommes blancs que des hommes noirs"

"Il faut faire attention à ce que les équipes qui construisent les intelligences artificielles soient plus diverses."

Tatiana Jama, entrepreneuse et membre du Conseil national du numérique, nous parle des dérives discriminatoires des intelligences artificielles. "Le problème que l’on a aujourd’hui, c’est que les algorithmes sont biaisés" et qu’ils "vont reproduire les inégalités du quotidien", nous alerte la jeune femme.