Projet de la Montagne d’or : "Ça se passe chez nous, on ne peut pas se laisser faire"

"Si c’est pour qu’on retire de l’or chez nous, sur nos territoires, et qu’au passage on se fasse empoisonner pour que cet or-là retourne dans des banques faire de la spéculation, on ne veut pas participer."

"Ça se passe chez nous et on n’a nulle part d’autre où aller donc on ne peut pas se laisser faire" : 57 000 tonnes d’explosifs, 46 500 tonnes de cyanure, 142 millions de litres d’essence… Une future méga-mine d’or menace les terres amérindiennes en Guyane.

Il s’agit actuellement du plus gros projet de mine d’or en France, dont la taille sera équivalente à trente-deux stades de France et nécessitera vingt tonnes d’explosifs par jour.

Si le projet de la "Montagne d’or" aboutit, cela engendrera des dangers environnementaux, mais pas que. Christophe Pierre, porte-parole de la Jeunesse autochtone de Guyane, explique à Hugo Clément pourquoi il se bat contre ce projet. "Ce type de massif, il faut au moins 800 ans pour qu’il redevienne comme avant", avertit-il.