"Un billet de banque, ça n’a aucune valeur en mer"

"Le but, c’est de pouvoir élaborer et travailler ensemble sur un mieux-être commun, d’avoir une réflexion qui s’engage, d’avoir des croisements de points de vue."

La navigatrice Marie Tabarly nous parle de sa future odyssée à bord du Pen Duick VI et de son projet, Elémen’terre. La jeune femme s’apprête à faire le tour du monde pendant quatre ans avec, à bord de son navire, plusieurs artistes comme Sylvain Tesson ou Yann Tiersen. "On revient à quelque chose d’élémentaire, d’essentiel, simple", nous dit-elle, visiblement enthousiaste à l’idée de commencer l’aventure.