Vidéo : Bassora, la "Venise du Moyen-Orient", meurt de soif à cause de la toxicité de son eau

En Irak, la ville de Bassora et ses 3 millions d’habitants sont privés d’eau potable.

Bassora, la deuxième ville d’Irak, autrefois surnommée "la Venise du Moyen-Orient", est en train de mourir de soif : son eau est tellement polluée que les poissons n’y survivent pas. Les habitants sont contraints d’acheter des bidons d’eau qui ne leur servent plus seulement à boire, mais aussi à laver leurs corps, leurs vêtements, etc. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été admises à l’hôpital après avoir été intoxiquées.