Vidéo : "En pointant du doigt l’homme qui m’a violée, j’ai voulu pointer du doigt une injustice française"

"On est dans une société en pleine mutation quand il s’agit de s’intéresser aux violences faites aux enfants et aux femmes. Les choses sont en train d’évoluer, donc je me réjouis."

En septembre 2016, Flavie Flament révélait dans La Consolation avoir été violée à l’âge de 13 ans par le photographe David Hamilton. Deux ans après "cette grenaille dégoupillée", l’animatrice de RTL a accepté de revenir pour Konbini news sur les changements législatifs qui ont suivi la parution de son livre.

Flavie Flament s’est battue et a travaillé avec le gouvernement dans le cadre d’une mission ministérielle pour allonger le délai de prescription des viols sur mineurs, le passant de 20 à 30 ans après la majorité de la victime. Elle nous raconte.

Cette dernière revient également sur le phénomène d’amnésie qui l’a touchée, et comment elle a interrogé les conséquences sur son cerveau. : "Ce que vous vivez est tellement insoutenable pour votre psychisme que votre cerveau range ce souvenir traumatique dans une partie de vous-même."