Vidéo : pour Roberto Saviano, Matteo Salvini est le "ministre de la mafia"

"Moi, j’ai vu mon premier mort au collège."

Hugo Clément a rencontré l’écrivain Roberto Saviano. L’auteur de Gomorra est menacé de mort par la mafia depuis la parution de ce livre. Aujourd’hui, il publie Piranhas aux éditions Gallimard.

La bête noire de la pègre napolitaine, qui a grandi en son cœur, affirme qu'"il y a plus de morts à Naples qu’à Gaza". "Ces affirmations, au-delà de leur caractère provocateur, permettent de dire qu’il y a une guerre même au cœur de l’Europe", ajoute-t-il, sans oublier l’importance de la mafia dans l’Hexagone :

"En France, non seulement [la mafia] existe, non seulement elle est puissante, non seulement il y a sur le sol français quantité de mafias internationales, mais en plus les Français n’en ont aucune idée."

Dans son pays, Roberto Saviano se bat également contre le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini, qu’il qualifie d'"adversaire de la démocratie". "Je l’ai surnommé 'ministre de la mafia'", charge-t-il enfin.